Accueil Monde France

Après la primaire, «la gauche qui gère contre celle qui rêve» (revue de presse)

Au lendemain du premier tour de la primaire de la « Belle Alliance Populaire », la presse pointe les profondes déchirures de la gauche française.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Le deuxième tour de la primaire de la gauche, qui se déroulera dimanche 29 janvier s’annonce compliqué pour Manuel Valls. Avec 36 % des suffrages, c’est Benoît Hamon qui sort favori à la suite du premier tour qui a eu lieu dimanche 22 janvier.

Qualifié d’outsider par des sondages peu optimistes qui lui désignaient au mieux la troisième place, rien ne laissait penser de Benoît Hamon pourrait être en tête de la primaire. Une victoire qui ne fait qu’accentuer la division qui règne au sein parti socialiste. Une situation que souligne Arnaud Montebourg qui a appelé à voter pour Hamon lors du second tour.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Monsieur Alain, lundi 23 janvier 2017, 15:51

    Chez nous, c'est la gauche qui compte ses sous.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs