Accueil Belgique

Le piétonnier de Bruxelles casse les pieds du Métropole

L’hôtel 5 étoiles affirme connaître des difficultés de fonctionnement en raison des changements et des interdictions de circulation automobile dans le centre de la ville. Ses confrères se portent, eux, pourtant bien.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Le piétonnier dans le centre Bruxelles ne fait pas que des heureux, énième épisode. Depuis la soustraction à la circulation automobile d’une partie de la place De Brouckère et du boulevard Anspach, ainsi que des changements de direction dans les environs, l’hôtel Métrople ne décolère plus. «  Nous avons perdu nos trois accès directs, ce qui empêche nos clients d’accéder en voiture à notre établissement, se plaint Charles-Henry Bervoets, administrateur du 5 étoiles. Seuls les taxis bruxellois peuvent arriver devant notre entrée. Les autres, dont les véhicules diplomatiques, les taxis d’autres villes comme ceux de Zaventem et autre bus et navettes depuis la gare du Midi, sont obligés de débarquer leurs clients et leurs bagages boulevard Adolph Max, 50 mètres plus loin. Pour un établissement de prestige comme le Métropole, c’est préjudiciable.  »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs