Accueil Monde France

Grave cafouillage avec les chiffres au lendemain de la primaire de la gauche

Chiffres de la participation ou nombre de voix à chaque candidat : les comptes ne sont pas bons pour le PS, au lendemain du premier tour de la primaire de la gauche.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

Les journalistes politiques français ont écarquillé les yeux ce lundi matin, devant le site de la « primaire citoyenne », la primaire de la gauche qui a propulsé au second tour de dimanche 29 janvier Benoît Hamon et Manuel Valls. L’ordre d’arrivée de ce duo est d’ailleurs la seule certitude absolue au lendemain du scrutin. Il faut dire que le Parti socialiste est pris en flagrant délit de cafouillage (au mieux) avec ses chiffres.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs