Accueil Société Régions Liège

À Liège, Willy Demeyer réaffirme sa volonté d’ouvrir une «salle de shoot»

La Cité ardente est candidate pour un projet pilote.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La ville de Liège pourrait être désignée pour ouvrir une salle de consommation pour toxicomanes (ou « salle de shoot »), à titre d’expérience pilote. C’est en tout cas le souhait du bourgmestre, Willy Demeyer (PS) qui va interpeller en ce sens la ministre fédérale de la Santé, a-t-il annoncé mardi lors de la présentation des vœux à la presse liégeoise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs