Accueil Sciences et santé

Le cœur Carmat: une innovation majeure

Après plus d’un quart de siècle de développement, le cœur artificiel pourrait prolonger des milliers de vies. Son autonomie reste limitée à 4 heures.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Pour être totalement implantable, le cœur Carmat offre l’encombrement d’un cœur naturel et une forme compatible avec l’anatomie. Il pèse toutefois 900g, soit trois fois plus que le cœur naturel. Dans sa version actuelle, il n’est compatible qu’avec 65 % des patients, dont 86 % des hommes, à cause de sa taille minimale. Il est capable de s’adapter aux besoins physiologiques du patient (activité, repos, effort, sommeil) grâce à des capteurs de pression et de position empruntés notamment à l’industrie aéronautique. Son électronique de contrôle est totalement embarquée pour une régulation automatique en débit et en fréquence.

Les inventeurs utilisent des matériaux biocompatibles pour toutes les surfaces en contact avec le sang. Composés de tissu animal dénaturalisé, ils sont traités notamment avec la glutaraldéhyde, le matériau que le professeur Carpentier a utilisé il y a près d’un demi-siècle pour diminuer le risque de caillot autour d’une valve cardiaque de remplacement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs