Accueil Monde

La maire de Rome Virginia Raggi mise en examen

Elle ne devra pas automatiquement démissionner de son poste de maire grâce à l’assouplissement du nouveau code de conduite adopté début janvier.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La maire de Rome, Virginia Raggi, est mise en examen dans le cadre d’une enquête relative à la nomination au département tourisme de Renato Marra, frère de Raffaele Marra, l’ancien responsable des ressources humaines arrêté en décembre dernier pour corruption. La maire de Rome affiliée au Mouvement 5 Etoiles (M5S) a elle-même annoncé l’information mardi sur les réseaux sociaux.

Pas de démission automatique

«  J’ai reçu une invitation à comparaître de la part du parquet de Rome  », écrit-elle sur Facebook et Twitter. «  J’ai informé Beppe Grillo (le leader du M5S, NDLR) comme le prévoit le code de conduite du Mouvement. » La maire de Rome se dit «  sereine  » et prête à s’expliquer sur cette affaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Lavenne Eric, mercredi 25 janvier 2017, 10:41

    Une dame de loi mise en examen?? Au fait, comment se portent les Romains et les Romaines qui sont sujets à toute mon empathie réelle ;les éboueurs de la ville ont ils le droit de faire leur job??? ou tout l' ordinaire des habitants se ''caramélise" -t -ii ? Davantage et inexorablement encore et encore ??

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs