Accueil Monde

Le Conseil de l’Europe s’inquiète des violences croissantes contre les journalistes

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le Conseil de l’Europe s’est inquiété mardi des violences croissantes qui visent depuis deux ans des journalistes en Europe, notamment en Turquie et en Crimée, dans une résolution votée par les parlementaires de l’organisation paneuropéenne. Depuis janvier 2015, 16 journalistes sont décédés dans l’un des 47 Etats-membres de l’organisation, à la suite d’actes de violence, et un grand nombre blessés lors d’agressions, a rappelé l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), réunie en session plénière à Strasbourg.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, mercredi 25 janvier 2017, 3:36

    Dans les pays dictatoriaux , les journalistes ne sont pas bienvenus . Il leur faut du courage pour exercer leur métier . Et la Turquie est aujourd'hui , plus encore que la Russie , un pays sans scrupules .

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs