Accueil Monde

Brésil: 62 détenus s’échappent lors d’une nouvelle mutinerie

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Soixante-deux détenus étaient recherchés au Brésil après s’être échappés mardi lors d’une mutinerie déclenchée par la confiscation d’un portable, ont annoncé les autorités de ce pays où la situation des prisons est explosive. L’incident a éclaté mardi matin, lorsqu’un surveillant d’un centre de détention de l’Etat de Sao Paulo, destiné aux prisonniers bénéficiant d’un régime de semi-liberté, a confisqué le portable d’un détenu lors d’une inspection de routine.

S’en est suivi une mutinerie en guise de protestation au cours de laquelle les détenus ont « mis le feu au toit d’un pavillon, lequel a rapidement été contrôlé par les pompiers », a expliqué à l’AFP une source de l’administration pénitentiaire (SAP). Profitant de l’agitation, plus d’une centaine de prisonniers se sont échappés du centre, entouré d’une simple barrière et où les détenus peuvent entrer et sortir, sur autorisation, pour aller travailler ou étudier munis.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs