Accueil Économie

«Belfius est à nous», dit la société civile

Une nouvelle plate-forme rassemblant ONG et syndicats du pays s’oppose à une future privatisation de la banque publique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Belfius doit-elle entrer en Bourse ou rester une banque 100 % publique ? La réponse à l’épineuse question diverge, bien sûr, selon les personnes interrogées. Du côté du management de la banque et de l’actionnaire – l’Etat donc –, on admet aujourd’hui sans pudeur étudier de près la première option. La société civile, elle, donne une autre version des faits. Pour la plate-forme « Belfius est à nous », tout frais collectif mélangeant une dizaine d’ONG belges (FairFin, Financité, le MOC,…) et les plus grands syndicats du pays (FGTB, CSC, SETca…), pas question de laisser Belfius échapper au giron public. Et par public, entendez d’abord « citoyens ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs