Accueil L’archive

2 octobre 2001 : «Un mineur d'âge se laisse emprisonner pour permettre l'évasion de son frère»

Les complices de l'évasion mis à la disposition du juge de la jeunesse.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La prison de Nivelles a connu, dimanche après-midi, une évasion douce dans les faits mais éminemment délicate dans ses conséquences. Le protagoniste en est Nordine Benallal, un Saint-Gillois de 21 ans considéré comme dangereux. Les seuls à ne pas rire de ce qui s'apparente à un énorme gag sont les policiers fédéraux et locaux, unis dans une nouvelle chasse à l'homme, eux qui avaient déjà consacré des jours complets et des nuits blanches à traquer l'intéressé.

En 1998, Benallal écope de cinq ans de prison pour divers vols avec violences perpétrés surtout à Bruxelles. En liberté conditionnelle, il retombe dans la délinquance. Le Brabant wallon a ses faveurs. A Ittre, il commet un vol avec violences et une de ses victimes perd un oeil. Peu après, il attaque le «Chabichou», un restaurant de Ophain-Bois-Seigneur-Isaac où il tire sur un client qui est blessé au genou.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs