Accueil Monde

3 octobre 2000 : «Le 3 octobre 1990, la RDA se fondait dans une République aussi prospère que sûre d'elle»

L'Allemagne de l'Est n'a fait qu'un mariage de raison.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Des éoliennes rigoureusement alignées brassent le vent dans le ciel bleu. Une image banale? Ce qui le serait partout ailleurs ne l'est pas encore tout à fait dans la plaine saxonne entre Bitterfeld et Leipzig. Car la première des deux villes était, jusqu'à la disparition de l'Allemagne de l'Est communiste, le symbole de la pollution et de l'irresponsabilité érigée en système. D'un régime irrespirable au propre comme au figuré. Dix ans jour pour jour après la réunification, l'éclaircie au-dessus de ce qui fut le cloaque chimique et sidérurgique de la RDA ne doit rien au congé ou au «pont» que les Allemands se sont octroyé pour célébrer, ce 3 octobre, ce qui est devenu leur fête nationale. Les gigantesques chancres de Bitterfeld ont été assainis, les usines les plus agressives ont fermé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs