Accueil Économie

Ouverture dominicale des commerces: l’exception doit rester la règle

Ce dimanche, c’est le « Sunday Shopday » organisé par Comeos : quelque 5.000 magasins seront ouverts. Exceptionnellement…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Comeos ne cache pas sa satisfaction : ce dimanche, quelque 5.000 magasins installés dans 311 villes et communes belges ouvriront leurs portes à l’occasion du « Sunday Shopday ». Soit bien mieux que lors de l’édition initiale de 2014, quand 165 localités avaient participé à ce lever de volet dominical. Avec un réel succès commercial : 1,3 million de paiements par terminal électronique, soit 25 % de plus que lors d’un week-end normal d’octobre.

L’ouverture dominicale des commerces n’est cependant pas au goût des syndicats. En front commun, CNE et Setca organiseront d’ailleurs des actions à Bruxelles, dimanche matin, afin de sensibiliser le chaland aux effets néfastes d’une extension de ces ouvertures exceptionnelles. « Nous défendons une législation qui permet le travail du dimanche en prévoyant des exceptions à l’interdiction », explique Delphine Latawiec, permanente CNE pour le secteur du commerce.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs