Accueil Monde France

À gauche, le rassemblement, ce n’est pas vraiment pour maintenant

Soutenir Benoît Hamon est un effort que la gauche légitimiste ne fera pas sans douleur. Et ça se voit.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Gagner la primaire ? C’était un exploit pour Benoît Hamon. Mais ce n’est rien à côté de la tâche qui attend désormais le candidat socialiste à l’élection présidentielle. Au lendemain du deuxième tour, une partie de la gauche est dans l’ivresse d’y croire à nouveau. Mais c’est celle qui n’a pas trinqué qui a la gueule de bois. Soutenir Benoît Hamon est un effort que la gauche légitimiste ne fera pas sans douleur. Et ça se voit.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs