Accueil Économie

Brr… On n’a pas eu d’été et ça sent déjà l’hiver…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Ça ne sera pas la franche rigolade lors de l’assemblée générale du FMI et de la Banque mondiale, la semaine prochaine à Lima.

Christine Lagarde, la patronne du Fonds monétaire international, a donné le ton mercredi : elle est inquiète, préoccupée.

On peut parier que les économistes du FMI révisent une nouvelle fois à la baisse leurs prévisions pour 2015 et 2016.

Christine Lagarde n’a rien dévoilé, sinon une (fausse) confidence : « La croissance de l’économie mondiale sera vraisemblablement plus faible cette année que l’année dernière, et seule une légère accélération est attendue en 2016 ».

Rien de neuf ? En juillet, le Fonds avait déjà revu ses prévisions, annonçant une croissance de 3,3 % en 2015, « marginalement » plus faible que l’an passé (3,4 %) ; et 3,8 % l’an prochain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs