Accueil Monde Union européenne

Tusk: «Les déclarations de l’administration Trump sont inquiétantes»

Le président du Conseil européen estime que Trump met l’Union européenne dans une situation difficile.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le président du Conseil européen Donald Tusk a qualifié d’«inquiétantes» certaines déclarations de la nouvelle administration américaine sous Donald Trump, qui pèsent sur le futur de l’UE et les relations transatlantiques, selon un courrier rendu public mardi. Ces déclarations, au sein d’une «nouvelle situation géopolitique dans le monde», «rendent notre avenir hautement imprévisible».

«Pour la première fois dans notre histoire, dans un monde de plus en plus multipolaire, tant de gens deviennent ouvertement anti-européens, ou au mieux eurosceptiques. En particulier le changement à Washington met l’Union européenne dans une situation difficile», poursuit le Polonais, qui prépare avec ses collègues le grand sommet célébrant les 70 ans du Traité de Rome fin mars.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Van Steen Willy, mardi 31 janvier 2017, 19:25

    A part Microsoft, mac Do, Google, que nous apportent encore les américains? L'Europe peut se ressaisir et se rendre moins dépendante des USA. Nous avons l'aéronautique, le spatial, Galileo et les marchés!Un sursaut de fierté européenne serait bénéfique! Nous avons des systèmes d'exploitation "open source", des navigateurs web européens, des moteurs de recherche à améliorer, que nous importe la trumperie actuelle? Nous avons une occasion unique de nous relancer, de stimuler nos recherches, de nous rendre de moins en moins dépendant si ce n'est l'énergie! Nous avons la possibilité de rétablir des relations saines avec la Russie, qui, ne l'oublions pas est un pays européen avec une extension asiatique, nous pouvons, avec de la volonté, faire baver Trump et sa clique de milliardaires qui n'ont qu'un but: USA first, oui, mais surtout "my money first"!t! Eh bien nous, ce sera "With the rest off the world"!!

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs