Accueil Monde Union européenne

Marine Le Pen refuse de rembourser 300.000 euros au Parlement européen

Le remboursement doit s’effectuer d’ici ce mardi soir.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’eurodéputée française d’extrême droite Marine Le Pen n’entend par rembourser près de 300.000 euros que lui réclame le Parlement européen pour avoir rémunéré comme assistante parlementaire Catherine Griset à une époque où celle-ci était la secrétaire, puis la cheffe de cabinet de la dirigeante du Front national (FN), rapportent mardi plusieurs médias français.

«  Je ne me soumettrai pas à la persécution, à cette décision unilatérale prise par des adversaires politiques avec exécution provisoire en violation de l’Etat de droit, des droits de la défense, sans preuves et sans attendre que la justice que j’ai saisie ne se prononce au fond  », a-t-elle déclaré à l’agence Reuters.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Grèce: sur la question migratoire, le pays est sous pression européenne

La Grèce, pays de première entrée dans l’UE, a-t-elle mis les valeurs européennes de côté ? C’est la question qui est posée aux regards des révélations récentes sur les « pushbacks », les échanges de courrier à l’échelle de Bruxelles, ou encore l’audition du ministre grec des Migrations.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs