Accueil Culture Musiques

Le retour vache de Thomas Fersen

Quatre ans après son album avec Ginger Accident, le chanteur parisien revient avec « Un coup de queue de vache », un disque qu’il a produit seul, artistiquement et financièrement. Rencontre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

On a beau être, depuis 1993, un des auteurs-compositeurs-interprètes les plus en vue de l’Hexagone et le « parrain » du plus recherché des labels (où se trouvent Vianney, Vincent Delerm, Yael Naim, Shaka Ponk, Cats On Trees…), il arrive qu’à 54 ans, on se prenne un sérieux « coup de queue de vache », seul, abandonné. Ne se sentant plus désiré chez Tôt Ou Tard avec qui il a fait ses neuf disques précédents, Thomas a claqué la porte et s’est retrouvé à la case départ : « 

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Françoise. Niel Aubin, vendredi 5 mai 2017, 17:29

    Bonsoir. Je suis la muse de Thomas Fersen, depuis le disque "pièce montée des grands jours". Pour ceux que ça intéresse, je vous propose de venir lire mon site, où je parle un peu de lui, aussi, quelquefois. http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/ plus precisement, à notre sujet, à lui et à moi, c'est plutôt ici: http://sainteaustrebertheavaitellevuleloup.e-monsite.com/search/site/?q=thomas+fersen

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs