PhotoNews
Photo News
Photonews
Photo News
AFP
Photo News
Photo News
Photo News
Photo News
Photo News
Photo News
Photo News
Photonews
Photonews
Photonews
Photonews
Le choix de la rédaction
  1. Le «
bonjour du coude
» pourrait faire partie encore longtemps de notre quotidien.

    Et si bises et poignées de mains devenaient de l’histoire ancienne?

  2. Avec ce livre, Meghan et Harry ont bafoué le célèbre mode opératoire des Windsor.

    Quand Harry et Meghan règlent leurs comptes avec les Windsor par personnes interposées

  3. Daniel et Gisèle vivent dans la même rue, mais le Covid les a séparés durant trois mois, quand la maison de repos où réside Daniel a fermé ses portes.

    «Le virus de l’amour»: Gisèle et Daniel font de la résistance

La chronique
  • «Vous avez de ces mots»: du rififi au Quai Conti

    Nous sommes en 1629. Neuf personnalités parisiennes, actives dans le domaine des lettres, ont pris l’habitude de se rencontrer chaque semaine au domicile d’un des leurs, Valentin Conrart. Le cardinal de Richelieu, alerté par son secrétaire, l’abbé de Boisrobert, s’intéresse à ces intellectuels qu’il prend sous sa protection. Il décide de donner à ce groupe le statut d’une compagnie littéraire dépendant de l’autorité royale, d’après le modèle qui a prévalu à Florence en 1582 pour la création de la fameuse Accademia della Crusca.

    Une académie procrastinatrice

    Les statuts de la Compagnie sont finalisés dès 1634 et officialisés le 29 janvier 1635 par des lettres patentes de Louis XIII. L’article 24 précise...

    Lire la suite

  • Fragilité, humilité, collectivité

    Le 11 janvier dernier, il y a donc sept mois jour pour jour, la Chine enregistrait officiellement le premier décès dû au Covid. Deux mois plus tard, exactement, c’est la Belgique qui comptait son premier mort dans un hôpital bruxellois, le jour même où l’OMS déclarait que cette épidémie était en fait une pandémie.

    Sept mois, à peine, qui semblent une éternité tant nos vies ont changé depuis l’apparition de ce virus. Changé ? C’est le moins qu’on puisse écrire....

    Lire la suite