CDH: tous âges, et au centre-droit

Egalité hommes-femmes

Le CDH obtient de meilleurs résultats (« taux de pénétration ») auprès des femmes que des hommes : 15,4 % contre 12,6 %, pour un score de 13,97 % des voix aux élections législatives de mai 2014 en Wallonie.

Un peu plus fort chez les seniors

Classes d’âge : les centristes-humanistes emportent 15,3 % des voix parmi les 18-24 ans, 12,2 % (25-34 ans), 13,1 % (35-44 ans), 13,5 % (45-54 ans), 11,5 % (55-64 ans), 18,4 % (65 ans et plus).

Personnes au foyer et fonctionnaires en tête

Le CDH réalise des scores supérieurs à ses résultats aux élections (rappel : 13,97 %) chez les hommes/femmes au foyer (17,8 %), fonctionnaires (17 %), pensionnés (16,5 %), employés (15,7 %), professions libérales (15,4 %), étudiants (15,3 %). Moins bien : 8,3 % chez les ouvriers.

Un électeur relativement diplômé

En termes de diplômes, le CDH convainc davantage les détenteurs d’un titre universitaire (17,8 %), supérieur non universitaire (17,1 %), secondaire supérieur général (15,8 %).

L’électeur centriste-humaniste est relativement optimiste (moins, proportionnellement, que les socialistes et les libéraux), et, sur l’axe gauche-droite gradué de 0 à 9, il se situe au centre, le CDH emportant 19,5 % des voix chez celles et ceux qui disent se positionner au point 4, 25,3 % chez celles et ceux qui se placent au point 5, 18,2 % au point 6, les scores chutant aux points 0, 1, 2, 3, ainsi que 7, 8 et 9.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous