Accueil Culture Cinéma

César 2017 : pas de président après le retrait de Roman Polanski

Roman Polanski avait renoncé à présider la cérémonie. Il ne sera pas remplacé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La 42e cérémonie des César, le grand rendez-vous du cinéma français, prévue le 24 février, n’aura pas de président, après le retrait du réalisateur franco-polonais Roman Polanski, sous la pression d’associations féministes, ont annoncé samedi les organisateurs.

Poursuivi depuis 40 ans aux Etats-Unis pour le viol d’une adolescente de 13 ans, Roman Polanski, 83 ans, avait annoncé le 24 janvier qu’il renonçait à présider l’événement.

«Le conseil de l’Académie des César a décidé qu’il n’y aurait pas de président (...). On assumera ainsi le tumulte que vous avez vu», a déclaré le président de l’Académie, Alain Terzian, lors d’un déjeuner réunissant les 177 nommés de la cérémonie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs