Accueil Monde

Roumanie: le parti au pouvoir prêt à des concessions sur le décret contesté

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le président du parti social-démocrate au pouvoir en Roumanie, confronté depuis plusieurs jours à une contestation populaire inédite, a évoqué pour la première fois samedi la possibilité d’abroger le décret assouplissant la législation anticorruption, affirmant son intention de «proposer une solution».

«Je vais proposer une solution pour éteindre le conflit sur ce décret et j’espère que le Premier ministre l’acceptera», a déclaré Liviu Dragnea, chef du PSD, dans une interview au site d’information roumain DC News, sans préciser quand aurait lieu sa rencontre avec le chef du gouvernement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs