Accueil Culture Arts plastiques

Le Mudam en quête d’une nouvelle direction

Le Mudam, qui fêtait son dixième anniversaire, a rassemblé 97.081 visiteurs en 2016. Mais l’institution luxembourgeoise a perdu son directeur, fatigué des attaques incessantes.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 3 min

En 2016, le Mudam fêtait ses dix années d’existence avec un chiffre record de fréquentation : 97.081 visiteurs. Soit 6,7 % en plus par rapport à 2015 (90.964). Un chiffre qui aurait dû réjouir toutes les équipes du musée et permettre de lancer la suite des activités avec un moral gonflé à bloc.

Le départ du directeur Enrico Lunghi a toutefois plombé l’ambiance. Si celui-ci est intervenu suite à un incident avec une journaliste (lire ci-contre), il est aussi le résultat d’une longue et épuisante bataille livrée depuis l’ouverture par certains opposants au projet. Ceux-ci voudraient que les lieux soient d’abord consacrés aux artistes locaux. Et qu’il présente par ailleurs de grandes expositions d’art moderne (Picasso, Warhol…). Le nom complet de l’institution, Musée d’art moderne grand-duc Jean, semble leur donner raison. Il n’en fut pas toujours ainsi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs