Pourquoi la cigarette électronique tue-t-elle moins que la vraie?

© D.R.
© D.R.

Une étude d’après l’urine et la salive des fumeurs conclut que les fumeurs de cigarettes qui ont opté pour les cigarettes électroniques semblent avoir considérablement réduit leur exposition aux produits chimiques et aux toxines cancérogènes. Ces résultats ajoutent à l’ensemble croissant de recherches suggérant que les e-cigarettes peuvent être aussi efficaces et sûres pour stopper la cigarette que les thérapies de remplacement de nicotine largement utilisées, comme les patchs ou les gommes, appelées NRT.

Créez votre compte Le Soir pour continuer à lire les articles gratuits en illimité

*En validant ce formulaire, vous acceptez que Le Soir traite vos données à caractère personnel pour les finalités suivantes : création et gestion de votre compte. Ces données seront également utilisées en fonction des options choisies à des fins de marketing et de ciblage publicitaire. Vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de limitation, de suppression, d’opposition, de rectification et de portabilité des données personnelles vous concernant. Pour de plus amples informations, consultez notre Politique de protection de la vie privée.

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous