Accueil Monde Union européenne

Cecilia Malmström: «Une guerre commerciale serait un désastre pour le monde entier»

Le Parlement européen se prononce mercredi prochain sur le Ceta, l’accord de libre-échange UE-Canada. La commissaire européenne au Commerce se montre confiante.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

N ous vivons depuis quelques semaines dans un paysage nouveau. » Cecilia Malmström, la commissaire européenne en charge du Commerce, relève les premiers effets du rouleau compresseur nommé Trump. « Si certains pays se désengagent de la scène internationale, la plupart des pays veulent en fait commercer », dit-elle au cours d’un entretien accordé à cinq médias européens, dont Le Soir. La commissaire l’assure : depuis que le nouveau locataire de la Maison-Blanche aux penchants isolationnistes et protectionnistes a mis le TTIP, le projet d’accord UE-Etats-Unis, « au freezer », et tué l’Accord de partenariat transpacifique (TPP), on se bouscule au portillon de l’UE : « Beaucoup d’autres pays nous ont déjà contactés, pour voir si nous pouvons intensifier notre travail. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs