Accueil Monde

Le DRH d’Air France molesté lors de l’annonce d’un plan de restructuration

Une centaine de salariés mécontents ont investi les lieux en réaction à l’annonce de 2.900 postes menacés. Air France va porter plainte pour «violence aggravée».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La direction d’Air France a confirmé lundi que son plan de restructuration menacerait 2.900 postes, principalement au sol, lors d’un comité central d’entreprise interrompu par l’intrusion de plusieurs centaines de salariés, a-t-on appris de sources concordantes.

La mise en œuvre de ce plan «alternatif» au projet de développement «Perform 2020», dont les négociations ont échoué avec les syndicats de navigants, concernerait 300 pilotes, 900 PNC (hôtesses et stewards) et 1.700 personnels au sol, selon elles.

Le comité interrompu

Le CCE qui avait débuté à 9h30 a été interrompu au bout d’une heure suite à l’intrusion de « plusieurs centaines » de manifestants, entrés aux cris de « De Juniac démission » et « On est chez nous », a constaté une journaliste de l’AFP.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs