Accueil Culture Musiques

Nicolaï Gedda, le grand styliste vocal du XXe siècle est mort

Le ténor Nicolaï Gedda s’est éteint à 91 ans à Tolochenaz en Suisse où il s’était retiré paisiblement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Une attitude toute de pudeur et de réflexion bien à l’image de cet artiste, unanimement fêté, qui s’est d’abord considéré comme un fidèle serviteur de la musique. L’étendue considérable de son répertoire reflète ses incroyables dons de polyglotte.

Suédois par sa mère et russe par son père (un Ustinov), Gedda parlait et chantait également à la perfection le français, l’italien, l’allemand et l’anglais. Mais cette virtuosité linguistique resta avant tout l’instrument de son incroyable souplesse stylistique qui lui permettait de passer d’une page religieuse de Bach à une opérette viennoise en visitant au passage Carmen, La Flûte enchantée ou Madame Butterfly.

A peine a-t-il débuté à Stockholm dans Le Postillon de Lonjumeau d’Adam qu’on le retrouve enregistrant Grigori dans le fameux Boris Godounov de Christoff et la partie de ténor de la Messe en si de Bach par Karajan.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs