Le vécu de la colonisation a affecté différemment les deux peuples, tout comme il a construit des récits nationaux, des identités et des mémoires collectives spécifiques à la Belgique et au Congo.
Léa, Monique, Simone, Marie-José et Noëlle entourées de leur groupe de filles à Katende. La plupart d'entre elles sont aujourd'hui décédées.
EH_200616_AbandonedGirls__47
Simone, Noëlle, Monique et Léa (de g. à dr.), ainsi que Marie-José (photo de dr.) assignent l’Etat belge.
Jean Omasombo, auteur d’une mémorable biographie de Patrice Lumumba a eu accès à des archives inédites, enfin déclassifiées, et il s’est attaché à reconstituer les derniers mois ayant précédé l’indépendance du Congo.
En novembre 1988, le maréchal Mobutu reçoit Wilfried Martens. Au menu
: le règlement de la dette extérieure du Zaïre.
En juillet 1960, toute la flotte de la Sabena est réquisitionnée. les équipages dormaient dans la carlingue. Pendant un mois, plus de 100.000 Belges seront évacués, quasiment sans incident.
Omar Radi, victime d’un espionnage électronique ultra-sophistiqué.
Vital Kamerhe.
En 1955, le voyage du roi Baudouin, très bien préparé, fut l’apogée de la propagande. Pour les coloniaux de l’époque, l’accueil réservé au Roi était la démonstration que la colonisation était une réussite. Mais aux yeux des Congolais, l’accueil terminé, ce fut la déception
: le roi n’avait rien changé, explique le professeur Jean Omasombo.
Une classe de 5
e
 année primaire à Léopoldville, en 1951.
d-20180218-3KNPEM 2018-02-18 22:14:56
BELGAIMAGE-164885143
L’opération Barkhane, menée par l’armée française, marque des points dans la région sahélienne.
Une succession qui s’ouvre à un moment de fortes incertitudes sanitaires et politiques pour le nouveau président, Evariste Ndayishyimye - ici avec son épouse, se rendant au bureau de vote à Gitega, le 20 mai dernier.
LIBYA-CONFLICT
Le choix de la rédaction
  1. Les agences de voyage ne savent plus trop à quel saint se vouer face au code orange.

    Voyages à l’étranger: orange, couleur d’incertitudes

  2. Cela aura pris cent jours, mais les artistes ont fini par se faire entendre du pouvoir fédéral.

    Politique culturelle: enfin, quatre mesures fédérales ponctuelles d’aide aux artistes

  3. Vanessa Vaxelaire est responsable avec son mari des vignes du Château de Bioul, dans le Namurois. Le couple va entamer la conversion de ses cultures en bio.

    Quand le vin belge s’anoblit

La chronique
  • Etats-Unis: des missiles ou des respirateurs?

    Quel sera l’impact du Covid-19 sur la manière dont les Etats concevront leur sécurité nationale ? « Le changement d’accent sera-t-il aussi marquant que celui qui avait été amorcé par le président Bush dans le domaine de la lutte contre le terrorisme après les attentats du 11 septembre ? », s’interrogeait David Sanger dans le New York Times. « Nous devons traiter cet enjeu comme nous l’avons fait à propos du 11 septembre, en reconnaissant une vulnérabilité massive dans laquelle nous avons chroniquement sous-investi », lui répondait Jeremy Konyndyk, le directeur de l’Office of US Foreign Disaster Assistance sous Barack Obama.

    Certains, au sein de l’Establishment de sécurité américain, à l’instar de Steven Simon et Richard Sokolsky du Quincy Institute for Responsible Statecraft, estiment même que ce virus est plus dangereux, « plus insidieux et disloquant que le terrorisme ». En raison de sa létalité (aux Etats-Unis, il a causé, à ce jour, 46 fois plus de morts que...

    Lire la suite

  • Enfin l’artiste!

    Une semaine après le triste spectacle de la flibuste sur l’avortement, le Parlement sort grandi ce jeudi soir du vote accordant un soutien aux artistes belges cruellement touchés par cette crise du Covid.

    On craignait le pire pourtant depuis les débats et les travaux parlementaires qui avaient débouché sur le renvoi de ces textes au Conseil d’État et à la Cour des Comptes, sur fond de clichés dans le chef de certains partis, faisant des artistes des profiteurs et des suceurs de roue....

    Lire la suite