Afrique

Tunisie: le président prolonge la suspension du Parlement

Le chef de l’État tunisien, Kaïs Saïed, a précisé lundi soir son calendrier pour la révision de la Constitution, soumise à référendum le 25 juillet 2022 avant des élections législatives anticipées dans un an. Mais ses accusations à l’encontre de la classe politique renforcent son isolement et l’absence d’annonce économique ne lève pas les inquiétudes immédiates.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Accédez à tous les articles en illimité dès 9€ par mois

S'abonner
Plus d'articles à la Une