Asie-Pacifique

En Birmanie, le nettoyage ethnique ne connaît pas de trêves

Les rebelles de l’Armée du salut des Rohingyas Arakan (Arsa) ont annoncé un cessez-le-feu d’un mois. Il a été balayé par le gouvernement birman. Les opérations de l’armée semblent surtout se concentrer surtout sur les civils peuplant les villages, femmes et enfants étant des cibles comme les autres.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Accédez à tous les articles en illimité dès 9€ par mois

S'abonner