Entre 2002 et 2016, les surfaces cultivées dédiées à la canne à sucre et au soja ont augmenté respectivement de 48
% et de 79
%
; et la production, de 54
% et 84
% en raison de l’accroissement des surfaces cultivées, non d’un meilleur rendement à l’hectare.
shopping
d-20170309-3DFL73 2017-03-09 19:59:09
d-20171208-3JF48D 2017-12-08 11:57:11
d-20180316-3L4601 2018-03-16 12:44:13
Pieter Marinus.
La Commission européenne lance une enquête approfondie contre Amazon pour suspicion de pratiques anticoncurrentielles.
action-blur-close-up-735911
Au 1
er
 janvier 2020, les Bruxellois qui ont des panneaux solaires sur leur toit, d’une puissance inférieure à 5kW, ne pourront plus bénéficier de ce qu’on appelle le «
compteur qui tourne à l’envers
».
2ef3dce7c059b268cf8b9e0707ee5594-1510145599
Yvonnic, sa petite famille et «
la Popote
», cantine du mercredi au vendredi. © D.R.
d-20170720-3FXTN1 2017-07-20 16:48:24
20190712_113204
Inauguration du premier Carrefour bio du pays a Bruxelles
Comment choisir son thon dans les supermarchés
? La question n’est pas évidente car si pour le thon frais la loi impose la présence d’une série d’informations, l’origine du thon en boîte reste vague.
B9719832023Z.1_20190604200910_000+G7CDPA5SA.1-0
Le choix de la rédaction
  1. Dominique Leroy, remerciée par le personnel de Proximus lors de son arrivée au siège de l’entreprise ce jeudi. Le parquet, lui, enquête.

    La sortie très chahutée de Dominique Leroy

  2. Pierre-Yves Dermagne

    Vente de Voo et de Win: l’Arc-en-ciel reprend le contrôle dans l’affaire Nethys

  3. Une vaste opération de démantèlement du réseau IPTV en Europe a permis de fermer plusieurs centaines de serveurs utilisés pour le piratage.

    Le vrai ou faux: existe-t-il des risques pour l’utilisateur de l’IPTV?

La chronique
  • Nethys: Putsch en bord de Meuse

    N ethys. Pour beaucoup au nord du pays, ce nom reste inconnu. Celui de Publifin l’est sans doute moins, car il est lié au versement de jetons de présence à des mandataires wallons pour leur participation à des comités fantômes. Ce scandale de la gouvernance qui a éclaté il y a trois ans, a pourri la vie politique en Wallonie, mettant particulièrement à mal le PS d’Elio Di Rupo, obligé de jeter deux membres clés hors du parti : Stéphane Moreau, patron de Nethys et bourgmestre d’Ans et André Gilles, président de Publifin et homme fort de la province. L’éviction a fait grand bruit car les deux hommes étaient aussi des membres clés du Club des 5 connu pour décider de tout à la très puissante Fédération liégeoise du PS. L’affaire Publifin/Nethys a donné naissance à une Commission d’enquête et, jumelée à l’affaire du Samusocial, elle a inspiré à Benoît Lutgen (CDH) l’idée d’éjecter les socialistes du pouvoir wallon au nom de la gouvernance.

    Ça, c’est...

    Lire la suite

  • Nethys: le chaos, la clarté et l’hystérie

    La clarté ou le chaos ? Il y a désormais des deux dans le dossier Nethys. Et il va falloir au nouveau ministre de tutelle, Pierre-Yves Dermagne, beaucoup de méthode, de sang-froid, d’expertise et d’indépendance politique pour dénouer ce sac de nœuds.

    Ces derniers mois, c’est l’opacité qui a régné sur la restructuration du groupe liégeois, confisquée par un management, un conseil d’administration, quelques hommes et...

    Lire la suite