d-20200604-GGFNWY 2020-06-04 13:57:28
Fonte de l’or chez Metalor, en Suisse. Le métal jaune a encore de beaux jours devant lui.
En l’espace d’une année, le nombre d’indépendants sollicitant le droit-passerelle est passé de quelque 300 personnes par an à 423.757. © Photo News.
Les explications du ministre laissent entrevoir la possible arrivée d’Airbus A321 LR. Des «
petits avions
» (180 à 200 passagers), avec un seul couloir et des rangées de deux fois trois sièges, mais avec une plus grande autonomie de vol et une consommation diminuée. © Reuters
Un déficit de 52.8 milliards d’euros représente «
une détérioration de 43,7 milliards d’euros par rapport à 2019
» explique le ministre du Budget David Clarinval. © Hatim Kaghat.
La durée des prêts garantis passe d’un maximum de 12 à 36 mois, «
pour répondre au besoin du redémarrage de beaucoup de petites structures
», précise le ministre des Finances, Alexander De Croo.
B9724024521Z.1_20200715183219_000+G8FGBB2RS.1-0
La Libra, emblème de changement de cap stratégique majeur opéré par Mark Zuckerberg.
d-20200710-GGYXPY 2020-07-10 22:07:32
«
On connaît la priorité à donner à la lutte contre la fraude fiscale et les difficultés budgétaires de l’État, surtout en période post coronavirus
», insiste le député Ecolo Georges Gilkinet.
KBC va bénéficier pour cinq ans des droits exclusifs sur des notifications d’un nouveau genre.
d-20200203-3YN68K 2020-02-03 15:27:42
Vincent Van Dessel, CEO d’Euronext Bruxelles.
Béatrice Delvaux Jeroen Zuallaert  Thomas Piketty 11.6 (1)
Le commissaire européen à l’Economie, Paolo Gentiloni.
Pour le télétravail durant la crise du coronavirus, un montant de 126,94 euros par mois comme indemnité de bureau est défiscalisé.
Le choix de la rédaction
  1. d-20201116-GJXCV1 2021-02-11 12_26_23

    Coronavirus: dans les hôpitaux, la hausse brutale des entrées est une réalité

  2. L’annonce qui a suivi le Codeco rimait avec espoirs déçus.

    Comité de concertation: avec la peur d'une troisième vague, tout espoir est reporté

  3. Hospis

    Coronavirus: un pic à 204 admissions en un jour a calmé toutes les ardeurs

La chronique
  • La chronique de Carta Academica: «Digestion troublée du «Festin de Babette», œuvre essentielle»

    Hier soir, j’ai regardé Le Festin de Babette, un film réalisé en 1987 par Gabriel Axel dans lequel Stéphane Audran incarne Babette, une Française s’étant réfugiée au Danemark dans le courant de l’année 1871. Cette année-là, en effet, Paris est le théâtre d’une répression féroce menée par le gouvernement d’Adolphe Thiers, qui massacre impitoyablement les révolutionnaires de la Commune autant que ses plus vagues sympathisants. Babette, dont le fils et le mari ont été fusillés par un général de l’armée française, s’échappe du bain de sang et trouve asile chez deux sœurs danoises, des vieilles filles profondément religieuses à la tête d’un culte luthérien hérité de leur défunt père. Ces dernières offrent à la Parisienne une position de cuisinière et, dans la foulée, lui apprennent à préparer les quelques plats frugaux attendus à leur table d’ascètes. Les années passent et Babette, bien installée dans la petite communauté danoise, ne paraît plus entretenir d’autres liens avec sa patrie d’origine...

    Lire la suite

  • Tout ça pour ça…

    La réalité est désagréable, la réalité est épouvantable, la réalité est difficilement supportable. On voyait le soleil par la fenêtre, on sentait le goût du dehors et nous voilà de retour à la case « hôpitaux menacés de saturation », avec tous les mots de la « coronavlangue » en prime : troisième vague, exponentielle, courage, prudence, sécurité. On pensait être au bout du chemin et pour la ixième fois, voilà la liberté repoussée à plus tard. Dans une semaine ?

    ...

    Lire la suite