«La bombe humaine»: Anthropocène, mon amour

Eline Schumacher titille notre mauvaise conscience d’Occidentaux bobos face à notre empreinte désatreuse sur la planète.
Scènes
Fiche