d-20100511-W8P5K5
L’ex-député français (PS) Laurent Grandguillaume.
En France, les exportations de matériel de guerre sont saluées tant par la classe politique que par la presse.
«
Le récit de Mussolini tout-puissant et humaniste a été créé par le fascisme lui-même. Lorsqu’il occupait le pouvoir, le fascisme a forgé son propre mythe.
»
d-20170106-GD4QMR 2017-01-06 10:46:54 (2)
L’épidémiologiste Marius Gilbert .
Nicolas Sarkozy s’est prêté de bonne grâce à l’exercice des dédicaces... et des questions journalistiques. © Dominiques Duchesnes.
Edgar Morin
: «
Ce sont les événements qui ont formé ma pensée qui s’est faite à travers la tentative de toujours comprendre et de toujours chercher une voie.
»
Jean-Michel De Waele
Rendez-vous à la gare du Nord, point de départ des manifestations pour le climat et des gilets jaunes, mais aussi lieu d’accueil pour les réfugiés, ce qui en fait par ricochet un territoire de propagande pour l’extrême droite.
d-20200819-GHGN4K 2020-08-18 09:15:32
Parallèlement à la volonté continue des États de quadriller le plus efficacement et le plus rationnellement possible une population sur son territoire, se sont développés des ressorts de critique, de contestation, voire d’insurrection par rapport à cette tendance.
«
Cette mission De Wever-Magnette, que beaucoup appelaient de leurs vœux, semblait prometteuse.
»
Bart De Wever et Paul Magnette ont jeté l’éponge. Qui pour tenter de trouver une solution
?
Isabelle Cloquet est professeure en sciences et gestion du tourisme (ULB).
Le touriste d’un jour, celui qui emmène son casse-croûte, est souvent aussi le plus fragile économiquement.
Le choix de la rédaction
  1. La pratique du vélo décolle partout dans le pays.

    L’engouement pour le vélo booste tout un écosystème

  2. Belga

    Remco Evenepoel: «Je veux donner l’assist à Wout van Aert»

  3. Raoul Servais.

    Raoul Servais, le magicien d’Ostende, mis à l’honneur au Musée BELvue

La chronique
  • La chronique «Déjà vu»: Petits torpillages entre amis

    Le 17 septembre dernier, sur ordre de l’Élysée, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, rappelait à Paris les ambassadeurs de France en poste aux Etats-Unis et en Australie, suite à la résiliation par Canberra d’un contrat de 56 milliards d’euros pour l’achat de douze sous-marins français en faveur de submersibles américains.

    Si la mesure diplomatique est d’une gravité exceptionnelle – jamais cette étape n’avait été atteinte –, les relations de la France avec les Etats-Unis et l’Australie ont historiquement toujours été houleuses et compliquées.

    Vis-à-vis de Washington, tout avait pourtant bien commencé. La France participa activement à la guerre d’Indépendance américaine contre la Grande-Bretagne et, cent ans plus tard, en 1886, elle offrit à la jeune nation son monument le plus emblématique en gage d’amitié : la statue de la Liberté, œuvre du sculpteur français Auguste Bartholdi.

    Tout se gâta durant la Deuxième Guerre mondiale. Dès 1941, le président Franklin...

    Lire la suite

  • Le distributeur de cash n’est pas préhistorique pour tout le monde

    Il y a quelques dizaines d’années, la Belgique comptait sur son territoire deux réseaux de distributeurs de cash. Progrès incroyable, l’existence d’un appareil Mister Cash ou Bancontact – c’étaient leurs noms – marquait les premiers pas de la possibilité pour le client de gérer ses retraits d’argent de façon autonome, où il voulait, quand il voulait. En 1989, les banques belges ont fusionné ces deux réseaux concurrents : c’était une très bonne...

    Lire la suite