Accueil Économie

Direction d’Air France molestée: Valls se dit «scandalisé par les violences inacceptables»

Vestes et chemises en lambeaux, deux membres de la direction de la compagnie aérienne subissent la colère de quelques travailleurs après l’annonce de 2.900 suppressions d’emplois.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

C’est une image forte : le directeur des ressources humaines d’Air France, Xavier Broseta, et son collègue Pierre Plissonnier, responsable de la division long courrier, protégés par le service de sécurité, tentent d’échapper aux salariés qui manifestent devant le siège de compagnie aérienne à Roissy. Si le second est encore tant bien que mal couvert par une veste et une chemise en lambeaux, le premier est torse nu, ne portant plus qu’une cravate dénouée autour du cou. C’est qu’une poignée de syndicalistes en colère ont déchiré les vêtements des deux hommes, pour protester contre la suppression de 2.900 postes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs