Accueil Culture Musiques

Peter Peter: «La mélancolie fédère les chansons entre elles»

Le chanteur québécois installé à Paris publie « Noir Éden », un troisième album en français aux sonorités électro tendres et mélancoliques.

Le 27 février à l’ABClub (Bruxelles) et le 17 mai au Reflektor (Liège).

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Peter Peter est né en 1984 à Chicoutimi, près du lac Saint-Jean, au nord de la Ville de Québec. Il a vécu huit ans à Montréal avant de s’installer il y a trois ans et demi à Paris. C’est là qu’il a écrit et composé, en toute solitude, son troisième album, Noir Éden qui succède à Une version améliorée de la tristesse paru en 2012.

«  J’ai beaucoup aimé Montréal, nous a avoué Peter, mais dès que je suis arrivé à Paris, je suis tombé amoureux de la ville. Je m’y suis installé même si ça a compliqué ma vie, vu que c’est plus cher. Début 2015, j’ai déménagé dans un appartement à Montrouge, avec ma copine. Je m’y suis senti tellement bien que je ne suis plus sorti. C’est la première fois que je produis moi-même un disque en apprenant à me servir de nouveaux logiciels. J’ai passé huit mois à essayer des trucs. J’ai fait des voix chez moi avant d’aller en studio. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs