Accueil Société Régions Brabant wallon

La limite d’emprunt atteinte en Brabant wallon

La qualité de la vie se traduit par une maison ou une villa à Lasne, ou un appartement à LLN…Les prix s’uniformisent dans une banane sous le triangle d’or.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Après une année immobilière 2015 exceptionnelle, celle de 2016 est restée supérieure à celle des années 2011 à 2104. Il semble cependant, selon Emmanuel Estienne, notaire à Genappe et président de la commission immobilière des notaires du Brabant wallon, que « les Brabançons wallons ont atteint leur limite en matière d’emprunt. C’est ce qui explique une diminution de l’activité bancaire de 2,8 %, à rapprocher de celle des autres provinces wallonnes (-4,3 % en Luxembourg, -3,5 % à Liège, -3,3 % dans le Namurois, et -1,5 % en Hainaut.) »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Brabant wallon

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs