Accueil Sports Football Diables rouges

Bart Verhaeghe se met les Diables à dos

Les primes des Diables rouges, jugées excessives par la fédération qui les leur a pourtant accordées, continuent à faire des vagues… C’est surtout la méthode utilisée qui fâche.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

L’Union Belge utilise des méthodes mafieuses  », tels furent les propos de plusieurs représentants des Diables rouges suite à l’article de jeudi, paru dans Het Nieuwsblad concernant les primes des Diables rouges et la politique de Bart Verhaeghe en la matière, lui qui veut réduire drastiquement celles-ci, menaçant même les récalcitrants de ne pas les sélectionner.

Cela a fait l’effet d’une bombe auprès des conseillers des Diables et place surtout Bart Verhaeghe en eaux troubles. On sait que la nouvelle direction de la fédération estime que les primes négociées en son temps par Steven Martens pour la Coupe du monde 2014, l’Euro 2016 et la Coupe du monde 2018 sont bien trop élevées (60 % des gains de la compétition) et, dans l’optique de les réduire, tente de convaincre coûte que coûte les Diables. Ce qui ne leur plaît pas du tout.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs