Accueil Société

Des ordinateurs portables pour éviter les coûteux déplacements de détenus

Six mille ordinateurs portables pour la justice. Un nouveau pas vers la mise en œuvre en septembre prochain des audiences des chambres de l’instruction par vidéoconférence.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

L’annonce, par le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V), de l’affectation d’un budget de 750.000 euros destinés à acheter 6.000 ordinateurs portables, marque un pas de plus vers la concrétisation des audiences par vidéoconférence devant les chambres de l’instruction (chambre du conseil et chambre de mises en accusation). Ce nouveau système de comparution des inculpés entrera en vigueur au 1er septembre 2017.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Rignanese Gian-marco, samedi 18 février 2017, 15:50

    Il doit y avoir une erreur dans les chiffres: "750000 euros pour 6000 ordinateurs portables", cela fait 125€ pièce????

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs