Accueil Économie

Luxleaks: l’Europe renforce la transparence fiscale des multinationales

« Nous donnons un signal fort » estime un ministre des Finances européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les ministres des Finances de l’Union européenne ont adopté mardi à l’unanimité un accord pour l’échange automatique d’informations sur les accords fiscaux passés entre Etats et multinationales, moins d’un an après le scandale Luxleaks. «Nous avons un accord politique (...) Nous donnons un signal fort», a déclaré le ministre luxembourgeois des Finances, Pierre Gramegna, à l’issue d’une réunion avec ses homologues européens à Luxembourg.

«L’Union européenne est exemplaire dans la lutte contre l’optimisation fiscale», a estimé de son côté le ministre français de Finances, Michel Sapin.

Cette directive sur l’échange d’informations sur les accords fiscaux (rescrits fiscaux dans le jargon financier français, tax rulings en anglais) qui permettent aux multinationales d’échapper en partie ou totalement à l’impôt dans les pays européens où elles sont installées, doit entrer en vigueur au 1er janvier 2017.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs