Accueil Monde Union européenne

Les Européens du Royaume-Uni inquiets pour leur avenir

Theresa May a décidé que le statut des citoyens de l’UE établis outre-Manche fera partie des négociations sur le Brexit. Plus de trois millions d’Européens sont concernés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’avenir de Pascal Jacquemain outre-Manche est incertain. Ce Français a posé ses bagages en Angleterre il y a 21 ans. Il est marié à une Britannique, père de famille et salarié de la même entreprise depuis onze ans. Cet informaticien ignore cependant si, à l’issue du Brexit, il devra faire une croix sur les droits dont il jouit actuellement : résider au Royaume-Uni, y travailler et y bénéficier, notamment, des soins gratuits dispensés par le système de santé publique, le National Health Service (NHS).

Comme Pascal, depuis la victoire du Brexit dans les urnes le 23 juin dernier, 3,3 millions de ressortissants européens s’interrogent sur leur sort. Quand le divorce entre Londres et le continent sera consommé, ces résidents et contribuables du gouvernement de Sa Majesté deviendront-ils des citoyens de « seconde zone » ? C’est déjà le sentiment de Joan Pons Laplana, un Catalan installé dans les Midlands.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs