Accueil Opinions

Petit coup de pouce à nos sentiments moraux

Affirmer que l’arrivée massive de migrants constitue une menace pour l’emploi des autochtones suppose que le marché du travail est constant. Or, rien n’est plus faux.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Chroniqueur Temps de lecture: 4 min

Le flux de réfugiés a conduit à des réactions très divergentes dans l’Union européenne. Certains pays comme l’Allemagne et la Suède ont permis à un nombre considérable de réfugiés d’entrer sur leur territoire. D’autres, surtout en Europe Centrale, mais aussi au Royaume-Uni ont excellé par une hostilité envers les réfugiés. Cela étonne surtout en ce qui concerne le Royaume-Uni qui, dans le passé, a souvent suivi une politique d’hospitalité envers ceux qui connaissent persécution et misère dans leur pays et cherchent à trouver une nouvelle vie dans un pays libre. Cette tradition d’ouverture risque de se perdre dans le pays le plus libéral d’Europe.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs