Accueil Économie

SAB Miller fait monter les enchères à quelques jours de l’offre d’AB InBev

Ab InBev devrait porter son offre sur SAB Miller à près de 100 milliards d’euros pour convaincre le management.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

SAB Miller n’entend visiblement pas se laisser avaler aisément par AB InBev. Le deuxième brasseur mondial a ainsi dévoilé anticipativement ses chiffres trimestriels annonçant une reprise de ses ventes de bière en volumes et un doublement de la croissance organique de ses revenus à 6%. « Ce n’est pas un communiqué trimestriel normal … les marchés tiendront compte des circonstances », souligne toutefois Javier Gonzalez Lastra, analyste de Berenberg. SAB Miller devait en effet originellement communiquer ses chiffres le 15 octobre, soit le lendemain de la date butoir fixée à AB InBev pour déposer une offre de rachat ou renoncer pour au moins 6 mois.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Emploi: la «grande démission» ne touche pas (encore) la Belgique

Pourquoi le Belge hésite-t-il à quitter son emploi, alors que le phénomène de la « grande démission » volontaire fait rage aux Etats-Unis et s’invite désormais en France ? Les spécialistes avancent leurs explications. Et avant tout la protection que représente chez nous l’indexation automatique des salaires en période d’inflation.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs