Accueil Culture

Mode: la capitale britannique fait à son tour sa petite révolution

Après New York et sa semaine de la mode très politique, au tour de Londres. La Fashion Week automne-hiver 2017-2018 y prouve, à coup de messages écologiques et féministes, qu’elle aussi veut changer le monde.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

On pensait que New York avait frappé fort avec sa semaine de la mode marquée par les sorties des créateurs américains et leurs messages féministes et politiques. Ne jamais sous-estimer Londres. La capitale britannique dont la Fashion Week a démarré vendredi et s’achève ce mardi a joliment relevé le défi. Nouvelle preuve que les défilés ont dépassé le stade de la garde-robe pour devenir un porte-voix où l’écho de chaque coup de gueule résonne fort et longtemps sur les réseaux sociaux.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs