Accueil Économie

Le protectionnisme de Trump pousse les autres pays vers l’UE

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmström, a estimé aujourd’hui que le protectionnisme commercial de Donald Trump poussait certains pays à se tourner vers l’Europe, tout en mettant en garde contre une guerre commerciale dont tout le monde sortirait perdant.

«Cela a aidé, comme l’a montré le débat au Parlement européen sur le CETA», l’accord de libre-échange entre l’UE et le Canada approuvé mi-février par le Parlement européen, a estimé la commissaire européenne dans un entretien au quotidien économique allemand Handesblatt. Menaçant de prendre des mesures protectionnistes notamment contre les importations chinoises et mexicaines, le nouveau président américain a aussi décidé, rapidement après son entrée en fonction, de retirer les Etats-Unis du traité de libre-échange transpacifique (TPP).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs