Accueil Opinions Chroniques

Comment le Brexit transforme le sens des mots

La novlangue se réactualise à l’heure du Brexit.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Quel lien y a-t-il entre George Orwell et le Brexit ? La prochaine sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne a réactualisé le concept de « novlangue » cher à l’auteur du roman 1984. L’exercice consiste en une réinvention du vocabulaire en vue de cacher le « vote honteux » de ceux qui ont assuré la victoire du retrait lors du référendum du 23 juin 2016. La notion de désirabilité sociale pousse certains partisans du Brexit à ne pas exprimer ouvertement leurs positions face à des Européens vivant au Royaume-Uni en plein blues en raison de l’irruption de la xénophobie.

Cette constatation fait suite à une conversation avec des voisins de table dans un restaurant du Cheshire, comté gras et riche du nord-ouest de l’Angleterre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Chronique Histoire d’un crime

Le 17 octobre 1961, des manifestants algériens furent massacrés à Paris par la police. Soixante ans plus tard, la droite française continue d’affirmer que toute repentance est un coup porté à la patrie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs