Accueil

Réaction

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 1 min

« C’est un marché hyperconcurrentiel »

Christophe Rousseaux, patron d’Immoweb, réfute tout problème de concurrence sur le marché. «  Il y a beaucoup d’acteurs. De nouveaux entrants sont arrivés, dont certains, comme Realo, sont soutenus par de grands groupes média comme De Persgroep. D’autres acteurs, comme Immovlan, Immo-Logic... sont là depuis des années. Et puis il y a toujours le papier qui subsiste. C’est un marché hyperconcurrentiel. » A-t-il exigé des plates-formes la clause du client le plus favorisé ? Il se refuse à répondre se retranchant derrière la confidentialité des contrats. Quant à l'alignement des prix pratiqués par ces plates-formes et dénoncé par ses concurrents, il dément. « Il n’existe pas de tarifs standardisés », se refusant à aller plus loin dans les explications.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs