Accueil Sciences et santé

«On a vu un truc étonnant, un spectre avec une tronche vraiment bizarre»

Les trois chercheurs liégeois, Michaël Gillon, Emmanuel Jehin et Julien de Wit, ont aperçu les exoplanètes, un peu par hasard, le 11 décembre 2015. Et depuis ont vérifié leur intuition. Une découverte historique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Selon leurs dires et leur mine enjouée, le soleil brille à Washington DC. De leur grand appartement loué au Marriott en face du quartier général de la Nasa, « pour faire tout cela ensemble et dans la bonne humeur », Michaël Gillon, Emmanuel Jehin et Julien de Wit jouent des coudes dans le divan rose pour apercevoir l’écran Skype de l’ordinateur portable.

C’est un lendemain de guindaille dans le bar belge du coin. Pour fêter leur venue dans l’antre américaine de la recherche spatiale, nombre de trappistes ont coulé dans leur gosier. Un hommage à l’étoile homonyme et à ses sept exoplanètes dont la découverte leur vaut un sacre mondial.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs