Accueil Monde

Comment les islamistes ont infiltré l’Est de la RD Congo

Le procès d’une filière islamiste explique certaines des violences qui ravagent la région de Beni, dans le Nord-Kivu. Reportage exclusif à l’une des audiences du tribunal jugeant ces partisans du « djihad ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 7 min

Ce jour-là, à la mi-février, Beni retient son souffle. Le marché est désert, la circulation s’est arrêtée. Serrés comme des grappes de raisin, des milliers d’habitants de cette ville du Nord-Kivu ravagée par les massacres et terrorisée par les enlèvements, ne perdent pas un mot d’une audience publique hors du commun : la Cour militaire poursuit le procès, déjà entamé en août 2016, de « présumés ADF » (Allied democratic Front). Officiellement présentés comme des rebelles ougandais de confession musulmane, ces « djihadistes » font régner la terreur autour de Beni depuis 2014.

Plantée au milieu de la place principale, face à la mairie, une vaste estrade de bois accueille le tribunal militaire et, plantés aux quatre coins de l’esplanade, d’énormes haut-parleurs permettent à chacun de ne pas perdre le moindre mot de l’audience.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs