Accueil Économie

SABMiller rejette l’offre d’AB Inbev et veut faire grimper les enchères

AB Inbev propose 92 milliards d’euros pour racheter SABMiller. Ce dernier rejette l’offre malgré l’avis positif de son actionnaire principal.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Le grand marchandage bat son plein dans le cadre du rapprochement entre AB Inbev et SABMiller. Le brasseur belgo-brésilien et numéro un mondial a rendu public ce mercredi une offre à 92,3 milliards d’euros en vue de racheter son concurrent (et n°2 mondial) SABMiller, soit un prix de 42,15 livres par action. Le brasseur d’origine sud-africaine a néanmoins décidé de faire monter les enchères. Il a sèchement rejeté cette offre, son conseil d’administration estimant – selon la formule consacrée – qu’elle « sous-évalue très substantiellement » la valeur de la société et le potentiel de croissance de celle-ci. C’est déjà la troisième offre que SABMiller décline. Les deux premières ont été faites de manière confidentielle et concernaient des montants de 38 livres et 40 livres, selon AB Inbev.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs