Accueil Société Régions Liège

Flémalle. Héna: la centrale électrique des Awirs à l’origine de l’amiante

D’après Engie Electrabel, elle ne présente pas de risques.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En novembre dernier, après des opérations d’abattage d’arbres dans une partie du terril du Héna, des analyses du sol se trouvant sous ces arbres ont fait apparaître une présence d’amiante sous une couche de terre. «  Cette présence d’amiante est bien limitée à une zone très précise du terril, explique-t-on chez Engie Electrabel. Sur le reste du terril, nous avons procédé à quelque 400 sondages qui se sont tous révélés négatifs.  »

Sait-on, aujourd’hui, quelle est l’origine de l’amiante ? «  Oui. Une enquête a permis d’éliminer l’hypothèse d’un dépôt clandestin. En fait, il semble que l’amiante provienne de l’exploitation passée de la centrale électrique des Awirs.  »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Liège

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs